Recherche

François MULLER

Retour

Activités animées par François MULLER

Les âmes jumelles et leurs impacts : auriez-vous eu un jumeau ?

Lieu Mulhouse

Code 4MU916

Les âmes jumelles et leurs impacts : auriez-vous eu un jumeau ?
Lieu

Mulhouse

Début

Début le mercredi 13 novembre 2019

Heure

à 20h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

Sans le savoir, nous sommes nombreux a avoir eu un jumeau ou une jumelle, voire les deux, pendant une courte période de notre propre gestation.

D'après une étude scientifique, en moyenne 20% des grossesses sont initialement gémellaires, puis spontanément interrompues précocément dans les premiers jours ou semaines sans être pour autant diagnostiquées comme telles. L'embryon survivant continue donc à se développer seul, avec toutes les conséquences psycho-émotionnelles qui découleront de ce deuil non fait car méconnu.



Quelles en seront les conséquences pour l'enfant qui viendra au monde, marqué par cette séparation ? Très peu de thérapeutes ont conscience de ce phénomène. Le Dr Claude Imbert, dans son livre, "Un seul être vous manque : auriez-vous eu un jumeau ?" estime que 90% de nos maux proviennent de cette séparation avec un fort impact émotionnel sur l'embryon survivant.



L'enfant qui naît va donc grandir avec cette mémoire qui va influencer sa vie en générant des troubles physiques et/ou psychiques légers, au mieux, ou plus profonds. Développant ainsi des sentiments de séparation, de tristesse, peut-être de culpabilité, d'abandon, d'angoisses inexpliquées, de dépression sans réelles raisons, des problèmes relationnels avec ses proches, des sensibilités émotionnelles... la liste est non exhaustive.

Les âmes jumelles et leurs impacts : auriez-vous eu un jumeau ?

Lieu Saint-Louis

Code 4SL873

Les âmes jumelles et leurs impacts : auriez-vous eu un jumeau ?
Lieu

Saint-Louis

Début

Début le mercredi 22 janvier 2020

Heure

à 19h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

Sans le savoir, nous sommes nombreux a avoir eu un jumeau ou une jumelle, voire les deux, pendant une courte période de notre propre gestation.

D'après une étude scientifique, en moyenne 20% des grossesses sont initialement gémellaires, puis spontanément interrompues précocément dans les premiers jours ou semaines sans être pour autant diagnostiquées comme telles. L'embryon survivant continue donc à se développer seul, avec toutes les conséquences psycho-émotionnelles qui découleront de ce deuil non fait car méconnu.



Quelles en seront les conséquences pour l'enfant qui viendra au monde, marqué par cette séparation ? Très peu de thérapeutes ont conscience de ce phénomène. Le Dr Claude Imbert, dans son livre, "Un seul être vous manque : auriez-vous eu un jumeau ?" estime que 90% de nos maux proviennent de cette séparation avec un fort impact émotionnel sur l'embryon survivant.



L'enfant qui naît va donc grandir avec cette mémoire qui va influencer sa vie en générant des troubles physiques et/ou psychiques légers, au mieux, ou plus profonds. Développant ainsi des sentiments de séparation, de tristesse, peut-être de culpabilité, d'abandon, d'angoisses inexpliquées, de dépression sans réelles raisons, des problèmes relationnels avec ses proches, des sensibilités émotionnelles... la liste est non exhaustive.

Offrez un bon cadeau

Offrez
Un bon
cadeau

C'est par ici

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

X