Recherche

François BOURDON

Bonjour à toutes et tous !

 

Ma passion pour la musique , ,l’architecture , l’histoire m’a poussé à reprendre , une fois retraité , une activité de conférencier (déjà commencée , ponctuellement, pendant mon activité professionnelle).

 

Ainsi, parmi les thèmes abordés , j’ai choisi de présenter d’abord celui de ma première conférence : Le Nombre d’Or.

Ce nombre , mal connu , m’a fait en effet fasciné par l’universalité de sa présence , de l’infiniment petit à l’infiniment grand. J’ai tenu à exposer (en première partie) ses propriétés générales , et en seconde partie ses applications pratiques.

 

Dans d’autres domaines , voici l’Art Roman , puis l’ Art  Gothique en 3 conférences : (1) généralités -2) aspects méconnus 3) l’art gothique hors de France) . La conférence sur l’Ordre Cistercien est maintenant disponible . La dernière conférence (Octobre 2019) est consacrée à l'Ordre et à l'abbaye de Cluny.

 

En tant que musicien (organiste)  j’ai voulu faire mieux connaître mon instrument , et pour cela écrit 6 conférences 1) Eléments de facture d’orgue  2 à 6) Les compositeurs et leur musique d’orgue , des origines à nos jours.

 

Mes études musicales m'ont conduit à faire aimer l'oeuvre de Richard Wagner , et en particulier les 4 opéras de "La Tétralogie" : l'Or du Rhin  , la Walkyrie , Siegfried , Le Crépuscule des Dieux... Ces 4 opéras forment un tout mais sont présentés indépendamment et analysés dans les caractéristiques suivantes : généalogie des personnages , légendes et littératures, orchestration, symbolisme , etc...

 

Les 2 dernières conférences sont consacrées à l'oeuvre d'orgue détaillée de Jean-Sébastion BACH , jouée sur les plus beaux instruments mondiaux...

 

J'espère que vous trouverez dans cette liste de quoi satisfaire votre curiosité , et que vous prendrez à l'écoute de ces travaux autant de plaisir que j'ai eu à les écrire...

 

Cordialement à toutes et tous , 

 

François BOURDON

 

Retour

Activités animées par François BOURDON

L'art roman

Lieu Guebwiller

Code 4GU590

L'art roman
Lieu

Guebwiller

Début

Début le vendredi 11 octobre 2019

Heure

à 19h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

C’est la voûte qui créé l’Église romane et qui l’explique. C’est la voûte de pierres qui a tout entraîné : la manière de construire et les formes qui en résultent, la manière de contrebuter, la manière d’éclairer.




Eléments d'architecture romane
La décoration romane
Les influences du passé
Les prémices de l'art roman
Les étapes de la construction romane
Déclinaisons régionales de l'art roman

L'art gothique : aspects méconnus

Lieu Mulhouse

Code 4MU738

L'art gothique : aspects méconnus
Lieu

Mulhouse

Début

Début le vendredi 18 octobre 2019

Heure

à 15h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

Si l'art gothique est d'origine française, il connaît à partir du XIIIe siècle un grand succès en Occident et se répand dans la plupart des pays occidentaux.

L'art gothique se situe dans le prolongement de l'art roman. En effet, les bâtisseurs des cathédrales de la seconde moitié du XIIe siècle ne changent pas profondément de style. Mais ils utilisent de façon systématique et rationnelle des procédés architecturaux déjà connus, tels que l'arc brisé et la voûte sur croisée d'ogives.



- Les maîtres d'oeuvres et leurs outils

- Le nombre, les plans

- L'apport des campagnes

- La lumière des roses

- Les protections de l'édifice

- Consolidation(s) éventuelle(s)

La Tétralogie de Richard Wagner

Lieu Mulhouse

Code 4MU739

La Tétralogie de Richard Wagner
Culture Rhénane
Lieu

Mulhouse

Début

Début le mardi 05 novembre 2019

Heure

à 15h00 4 séance(s) pour une durée totale de 08:00

20,00

 

Fondée sur la mythologie germanique et scandinave, remodelée par Richard Wagner dans une langue pseudo-archaïque, cette œuvre monumentale (que l'auteur qualifie de « festival scénique »), d'une durée totale de quatorze heures, fut commencée en 1848 et achevée en 1874.

Conflit entre bonheur et puissance, riche en symboles et en péripéties, l'Anneau de Nibelung illustre tous les principes du drame musical wagnérien – sources légendaires, leitmotive liés aux personnages et aux objets, mélodie continue, importance de l'orchestre –, scellés par une extraordinaire puissance d'expression, coulés dans l'obsession du premier thème, celui du Rhin : pendant 136 mesures, l'accord parfait de mi bémol majeur déroule imperturbablement ses harmonies.

 

Autant décrié qu’encensé, Wagner a déchaîné les passions... Avant d'aborder en profondeur le personnage et son œuvre, sans tenir compte des a priori,

il est préférable de s'intéresser aux recherches actuelles, pointues et objectives, menées par des musicologues de renom...

Critiques, insultes, jugements hâtifs, mais aussi admiration sans conditions, on trouve de tout pour qualifier sa vie et son œuvre, le meilleur et le pire...

Rentrer dans l'univers wagnérien, c'est entrer dans une cosmogonie fantastique où l'on trouve Dieux et Géants, Hommes et Déesses, Nains et Dragons, Héros et traîtres, contes et légendes, mythes ancestraux ...

Venez découvrir la magie de ce monde passionnant, ressentir l'âme allemande, laissez-vous emporter par le chant et la musique, sans intellectualiser...

Venez ressentir ensemble l’émotion, l’héroïsme, la tendresse, la passion, le souffle épique...

Je vous attends pour entamer la découverte de cet univers envoûtant...


5 novembre : L'Or du Rhin

12 novembre : La Walkyrie

19 novembre : Siegrfried

26 novembre : Le Crépuscule des dieux

 

L'art gothique

Lieu Sélestat

Code 4SE586

L'art gothique
Lieu

Sélestat

Début

Début le vendredi 15 novembre 2019

Heure

à 19h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

Si l'art gothique est d'origine française, il connaît à partir du XIIIe siècle un grand succès en Occident et se répand dans la plupart des pays occidentaux.

L'art gothique se situe dans le prolongement de l'art roman. En effet, les bâtisseurs des cathédrales de la seconde moitié du XIIe siècle ne changent pas profondément de style. Mais ils utilisent de façon systématique et rationnelle des procédés architecturaux déjà connus, tels que l'arc brisé et la voûte sur croisée d'ogives.



- Un peu d'histoire

- Philosophie gothique

- Eléments d'architecture

- Le gothique dit "primitif" (1135-1190 environ)

- Le gothique "classique" (1190-1250)

- Le gothique "rayonnant" (1250-1350)

- Le gothique "flamboyant" (1350-1540)

La tétralogie de Richard Wagner

Lieu Guebwiller

Code 4GU591

La tétralogie de Richard Wagner
Culture Rhénane
Lieu

Guebwiller

Début

Début le vendredi 24 janvier 2020

Heure

à 19h00 4 séance(s) pour une durée totale de 08:00

20,00

Fondée sur la mythologie germanique et scandinave, remodelée par Richard Wagner dans une langue pseudo-archaïque, cette œuvre monumentale (que l'auteur qualifie de « festival scénique »), d'une durée totale de quatorze heures, fut commencée en 1848 et achevée en 1874.

Conflit entre bonheur et puissance, riche en symboles et en péripéties, l'Anneau de Nibelung illustre tous les principes du drame musical wagnérien – sources légendaires, leitmotive liés aux personnages et aux objets, mélodie continue, importance de l'orchestre –, scellés par une extraordinaire puissance d'expression, coulés dans l'obsession du premier thème, celui du Rhin : pendant 136 mesures, l'accord parfait de mi bémol majeur déroule imperturbablement ses harmonies.



24 janvier : L'Or du Rhin

31 janvier : La Walkyrie

7 février : Siegrfried

14 février : Le Crépuscule des dieux

L'ordre cistercien et ses abbayes

Lieu Mulhouse

Code 4MU740

L'ordre cistercien et ses abbayes
Lieu

Mulhouse

Début

Début le vendredi 06 mars 2020

Heure

à 15h00 1 séance pour une durée totale de 02:00

5,00

Les religieux cisterciens, du nom de l'abbaye de Cîteaux, où leur ordre se constitua au tout début du XIIe s., appartiennent à une branche monastique dérivée de l'ordre de Saint-Benoît. C'est en 1098, en effet, qu'un bénédictin, Robert, abbé de Molesmes au diocèse de Langres, s'établit dans la forêt de Cîteaux, au sud de Dijon, en vue d'y restaurer, avec son prieur Aubry et son futur successeur, l'Anglais Étienne Harding, l'idéal monastique dans son austérité primitive.



En 1112, un jeune seigneur bourguignon nommé Bernard y rejoignit les réformateurs, accompagné d'une trentaine de parents et compagnons.



En 1115, Bernard fut envoyé par Harding à Clairvaux, en Champagne, afin d'y fonder une filiale qui devint, pour le nouvel ordre, un centre de rayonnement plus important même que Cîteaux. Les « moines blancs », comme on les appelait pour les distinguer des « moines noirs » qu'étaient les bénédictins, rivalisèrent alors avec ceux-ci par le nombre de leurs fondations et par leur influence dans la chrétienté. Au milieu du XIIe s., ils comptaient en Europe environ 350 couvents, dont près de la moitié pour la branche bernardine de Clairvaux.



Parmi leurs plus belles abbayes, on peut citer celles de Fontenay et de Pontigny en Bourgogne, celles de Sénanque et de Silvacane en Provence, celle du Thoronet dans le Var et celle d'Alcobaça au Portugal.

Offrez un bon cadeau

Offrez
Un bon
cadeau

C'est par ici

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

X